Le voyage culinaire du mois : le Danemark

Chaque mois, partez à la découverte d’un pays et de ses spécialités culinaires. Ce mois-ci, nous allons au Danemark, où les plats traditionnels et internationaux se rencontrent.

Les habitudes alimentaires

Les spécialités du pays

Parmi les spécialités phares du pays, le smørrebrød est considéré comme le plat national. Il regroupe plusieurs variétés de tartines de pain de seigle danois (pain noir à forte valeur nutritionnelle) accompagnées de plusieurs types de garnitures.

Généralement, ces tartines sont constituées de poisson (hareng mariné, anguille, crevettes) ou de viande fumée accompagnés de crudités (betteraves, cornichon, oignon, radis), de fromage et d’œufs durs. Elles se consomment le plus souvent au déjeuner. Dans le même esprit, la platte est une assiette froide complète, composée de filets de poisson, de croquettes de viande et de différents fromages avec des crudités.

 Si les Danois préparent généralement leur repas du midi à l’avance, la cuisine de rue est omniprésente à l’heure du déjeuner. Au Danemark, elle propose de nombreux produits internationaux comme les pizzas, les pates ou les hot-dogs. Ces derniers bénéficient même de leur version danoise baptisée pølsevogn. Servies dans un petit pain chaud, plusieurs variétés de saucisses grillées ou bouillies sont proposées et peuvent être agrémentées de concombre et d’oignon. Les frikadellers (boulettes de viande hachée frites) sont également une spécialité locale.

Dans les cuisines danoises

Le flæskesteg med rødkål est un rôti de porc accompagné de chou rouge parfumé à la groseille et de pommes de terre caramélisées. Il est particulièrement apprécié pendant les fêtes de fin d’année. Le stegt flæsk est aussi un plat très populaire. Il s’agit de tranches de lard frites servies avec une sauce persillée, des pommes de terre et des betteraves. La cuisine traditionnelle danoise, riche en friture, n’est pas le reflet des habitudes alimentaires du pays. En effet, les Danois sont parmi les plus gros consommateurs de fruits et légumes en Europe, juste derrière le Royaume-Uni. Les légumes se consomment le plus souvent en crudités accompagnant le déjeuner et le dîner ou sur des tartines. Un fruit ponctue généralement les repas.

En matière de desserts, le Danemark compte quelques spécialités dont le risalamande, un riz au lait garni d’amandes et de confiture de cerise (une amande entière est parfois cachée dans le riz, celui qui la trouve a gagné). Les fruits rouges sont très présents dans les desserts danois. Le rødgrød med fløde, une bouillie de fruits rouges (fraises, mûres, myrtille, framboise…) est très populaire. Elle est généralement servie avec de la crème fraîche. Appelées danishes par les anglo-saxons, les wienerbrød sont des viennoiseries peu sucrées à base de pâte feuilletée ou pâte d’amande agrémentées de cannelle, d’amandes ou de cardamome. Elles se dégustent le plus souvent le weekend ou pendant les fêtes.

Une journée type 

Le petit-déjeuner : il est pris entre 6h et 8h et se compose pour les adultes de pain de seigle, de fromage et de confiture avec du thé ou du café. Les enfants mangent quant à eux du muesli ou des pétales de maïs avec du yaourt à la confiture et un jus de fruit. Quelques wienerbrød viennent parfois compléter le petit-déjeuner du weekend.  

Le déjeuner : les Danois déjeunent sur le pouce aux alentours de midi. Le repas se compose généralement de tartines (smørrebrød) avec de la viande froide (ou du poisson) et des crudités (concombre, carotte, radis). Le tout peut être accompagné d’une salade et d’un fruit. Ils préparent généralement leur sandwich à l’avance. En vacances, le déjeuner est partagé en famille mais reste simple et basé sur des aliments froids.

Le dîner : il est pris assez tôt, vers 18h. C’est le repas le plus important de la journée. Les Danois mangent souvent du porc avec des pommes de terre ou du riz et parfois une salade. Mondialisation culinaire oblige, le repas peut également se composer de pizza, pâtes ou plats préparés. Un fruit termine le repas.

Idées de recettes

Rødkål (Chou rouge à la danoise) : pour 4 personnes

Pour cuisiner le rødkål, coupez 400g de chou rouge finement. Pelez 2 pommes, retirez les trognons et râpez-les. Faites revenir le chou et les pommes dans 1 c. à s. d’huile de tournesol ou de colza pendant quelques minutes. Ajoutez 4 c. à s. de vinaigre de cidre, 50 cl de jus de groseille rouge (ou gelée de groseille), et 2 c. à s. de sucre. Assaisonnez avec 1 c. à c. de sel. Couvrez et laissez mijoter pendant environ 45 min. Remuez de temps en temps pendant la cuisson. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement avec du sel et du sucre si nécessaire.

Smørrebrød (tartines danoises) : pour 4 personnes  

Pour préparer l’une des nombreuses recettes desmørrebrød, beurrez finement 4 tranches de pain de seigle. Disposez 2 filets de harengs fumés sur chacune d’entre elles. Ajoutez de fines rondelles d’un oignon rouge, des rondelles de 8 radis, et parsemez de ciboulette ciselée. Disposez un demi œuf cuit (ou mollet) sur le dessus de chaque tartine, au centre d’une rondelle d’oignon rouge qui tient lieu de support, ou dans une demi-coquille pour le décor. Inutile de saler, le hareng fumé l’est déjà suffisamment. Ajoutez juste un tour de moulin de poivre.

Risalamande (riz à l’amande danois) : pour 5 personnes

Pour réaliser le risalamande, faites bouillir 10 cl d’eau dans une casserole à fond épais. Versez 60 g de riz rond et remuez pendant 2 min (l'eau va s'évaporer). Ajoutez 40 cl de lait demi-écrémé et un demi bâton de vanille (ou 2 sachets de sucre vanillé). Portez à ébullition en remuant, puis laissez cuire à feu doux, à couvert, pendant 35 min environ en remuant de temps en temps. Laissez refroidir. Mélangez dans le riz cuit, 2 c. à s. de sucre, 10 amandes épluchées et coupées en petits morceaux et 1 amande entière. Montez 30 cl de crème liquide à fouetter et mélangez-la avec le riz. Mettez au frais et servez dans des coupelles avec un coulis à la cerise chaud.

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires