Épices, herbes et aromates : les condiments font voyager votre assiette ! 

Pour la fin de l’hiver, que diriez-vous de tester des nouvelles saveurs en cuisine ? Avec quelques condiments, revisitez vos recettes préférées et réveillez vos papilles !

Petit tour d’horizon

Qu’ils fassent partie du patrimoine culinaire français ou non, les condiments permettent de parfumer vos plats et promettent un voyage gustatif sans bouger de chez vous ! Tour d’horizon de quelques condiments à avoir dans son placard.

La cannelle : la cannelle est l'écorce intérieure du cannelier de Ceylan. Connue depuis l'antiquité, c’est une des saveurs emblématiques de l’hiver. Elle est fortement parfumée et son goût est doux. Cette épice est en occident traditionnellement associée à la pomme ou à l’orange (tarte, compote, salade…). Dans le commerce, on la trouve sous forme de poudre ou sous forme de bâtonnets. Ces derniers servent aussi à décorer les plats ou à accompagner les boissons chaudes (thé, chocolat chaud…).

Le curcuma : très populaire en Inde, le curcuma est une plante herbacée. Pour obtenir l’épice jaune foncée qui entre notamment dans la composition des curry, ces racines sont broyées et réduites en poudre. Le curcuma est poivré et très aromatique.

Le gingembre : originaire d’Asie, le gingembre est une plante. En cuisine, on utilise la racine du gingembre que l’on consomme fraîche, séchée ou confite. Le gingembre est reconnaissable de par son gout relevé et citronné.

Le clou de girofle : il est la fleur du giroflier, récoltée lorsqu’elle est encore à l’état de bourgeon. En cuisine, il est utilisé pour parfumer le pain d'épices, les biscuits en mélange avec la cannelle, le pot-au-feu, les marinades, la choucroute et il est indispensable à la plupart des currys. En Afrique du Nord, le clou de girofle est aussi consommé en infusion avec le thé.

La badiane (ou anis étoilé) : cultivée principalement en chine, la badiane est une variété d’anis, fruit du badianier. Reconnaissable à sa forme d’étoile à huit branches, la badiane est utilisée en infusion, dans la préparation de certains alcools anisés et en pâtisserie. Elle aromatise notamment les gâteaux et galettes traditionnelles de l'ouest de la France. En Allemagne, elle est aussi utilisée dans la fabrication des marmelades.

La coriandre : c'est une plante aromatique employée pour de nombreuses préparations culinaires, particulièrement en Asie, en Amérique latine et dans la cuisine méditerranéenne. Les feuilles sont généralement utilisées fraîches en accompagnement ou comme condiment. Les fruits séchés, souvent confondus avec des graines, sont utilisés comme épice. Moulus, ils sont un ingrédient de base de nombreux mélanges, tels que les currys. La coriandre est aussi appelée « persil arabe » ou « persil chinois »

Quelques idées d’associations pour relever vos aliments

La liste des herbes, épices et aromates que vous pouvez utiliser en cuisine est très longue ! Pour découvrir vos plats préférés sous un nouveau jour et donner plus de saveur à vos aliments, n’hésitez pas à marier ces différentes familles de condiments. Retrouvez ci-dessous quelques exemples d’associations d’herbes aromatiques et d’épices

Pour les poissons 

  • Le saumon avec de l’aneth, de l’oseille, du poivre rose, du poivre vert, de la ciboulette ou du genièvre.
  • Le cabillaud avec du céleri en graines (ou en poudre) et de la coriandre.
  • Le colin avec de la coriandre et du cumin.
  • La sole avec du persil
  • La dorade avec de la badiane, du céleri en graines (ou en poudre), du cumin, du fenouil en graines.
  • La lotte avec du thym, de la coriandre, du gingembre, ou du poivre vert.
  • Le turbot avec du céleri en graines (ou en poudre) et de la coriandre.
  • Le bar avec de la badiane et du fenouil en graines.

 

Pour les viandes 

  • Le bœuf avec du cumin, du piment doux, de l’ail, du poivre vert, de l’ail, du basilic, du laurier, de la moutarde sèche, de l’origan ou du thym…
  • Le veau avec du curcuma, du cumin, du gingembre moulu, du safran, de l’aneth, de la coriandre (mijoté), paprika (mijoté), de l’ail, du romarin, de la sauge, du thym, ou de la marjolaine…
  • L’agneau avec de la cardamone (en petite quantité), de la menthe, du cumin, du curcuma, ou des herbes de Provence…
  • Les produits tripiers avec du curcuma, du paprika, du gingembre moulu, ou de la sauge (idéal en farce)…
  • Le porc avec du curcuma, du cumin ou du piment d’Espelette, des herbes de Provence, de la cannelle (ragoût), du céleri en graines ou en poudre (ragoût), de la sarriette, du curry, du gingembre ou du poivre de Sichuan (cuisine sucrée salée)…
  • Les volailles avec du piment fort, du curcuma, du cumin, du paprika, du gingembre, du sésame, ou du Ras El Hanout (Tajine)…
  • Le lapin avec de la moutarde, de la marjolaine, de l’origan ou du romarin…

 

Pour les légumes

  • Les soupes de légumes se marient bien avec les herbes aromatiques (ciboulette, feuilles d’aneth, fenouil, cerfeuil, coriandre, romarin, basilic - pour la soupe au pistou, etc.) et les épices (curry, gingembre moulu, paprika, piment doux, noix de muscade)…
  • Les crudités peuvent être accompagnées par du cerfeuil, du persil, de la ciboulette, du basilic (surtout les tomates), de l’estragon, de la coriandre…

 

Comment les introduire dans l’alimentation des plus petits ?

Les condiments ne sont pas réservés qu’aux adultes ! Ils permettent à votre enfant de diversifier son appréhension des goûts, ceci bien sûr en fonction de sa tolérance aux aliments. Ils peuvent aussi apporter une touche de couleur dans son assiette !

L’âge minimal pour lui faire découvrir les épices douces (non piquantes), les herbes aromatiques et les condiments en général se situe aux alentours de 7 mois, soit 1 mois après le début de la diversification alimentaire.

Niveau saveur, vous pouvez opter pour le curcuma, l’anis, la cannelle, le paprika ou le pavot ainsi que les mélanges d’épices douces. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à en parler avec votre pédiatre.

3 idées recettes

 Salade de fruits d’hiver aux épices (pour 4 personnes)

Pour réaliser cette salade de fruits d’hiver aux épices, épluchez et coupez les fruits en lamelles. Placez-les dans un saladier. Pour le sirop, faites chauffer le jus de citron vert et 60 g sucre en poudre dans 20 cl d'eau. Portez à ébullition. Ajoutez un zeste de citron, 2 bâtonnets de cannelle et 2 c. à c de gingembre. Versez le sirop refroidi sur les fruits puis saupoudrez de 2 c. à s de copeaux de noix de coco. Placez votre préparation au réfrigérateur puis consommez.

Flan de courge aux épices (pour 4 personnes)

Avant de préparer un flan de courge aux épices, préchauffez votre four à 180°C. Ensuite, pelez la courge, ôtez les graines et taillez-la en dés. Faites suer un oignon pelé et émincé pendant 2 min dans une poêle avec 1 c. à s. d’huile et une noix de beurre. Ajoutez les dés de courge et mélangez 3 min. Assaisonnez avec un peu de sel, de poivre et 2 pincées de cumin. Laissez cuire le tout pendant 15 min en remuant la préparation régulièrement. Battez ensuite 2 œufs, 25 cl de crème liquide et 15 cl de lait dans un saladier. Assaisonnez avec un peu de sel, de curry et de curcuma. Répartissez le mélange courge et oignon dans un plat allant au four. Versez ensuite la crème épicée. Enfournez le plat pour 30 à 35 min de cuisson. Saupoudrez de curry et servez chaud.

Pain d’épice (pour 4 personnes)

Pour réaliser un pain d’épice maison, préchauffez votre four à 180°C. Dans une terrine, mélangez 250 g de farine, 1 c. à c. de levure et des épices (cardamome, cannelle, anis en poudre). Délayez 250 g de miel d’acacia dans 20 cl de lait tiède. Versez ce mélange dans la terrine et travaillez la pâte pendant 5 min. Recouvrez ensuite le fond d’un petit moule à cake de papier sulfurisé. Graissez les bords. Versez votre pâte dans le moule. Ajoutez 100 g de gingembre confit ou d’écorces d’orange. Faites cuire votre préparation pendant 75 min. Démoulez en sortant du four. 

Envoyer l'article à un ami

* champs obligatoires